(001) 418 265 9059 info@julieturcotte.com
Extrait du livre L’alchimie mystique de Serhe Hutin:

« Sache que les philosophes, par prévoyance, écrivait le mystérieux Basile Valentin, ont écrit diverses choses afin que les ignorants ne tendant qu’à l’or ou à l’argent fussent abusés… » Or il existe une conception spirituelle de l’alchimie, selon laquelle les phases successives de préparation de la Pierre philosophale, les opérations « chimiques », décriraient en réalité les purifications successives de l’être humain dans sa recherche de la connaissance illuminatrice. « Tous les alchimistes, écrit l’un des plus grands écrivains de la Maçonnerie moderne, O. Wirth, n’étaient pas dupes de leurs symboles. Plomb signifiait pour eux vulgarité, lourdeur, inintelligence, et Or précisément le contraire. Initiés, ils se désintéressaient des biens périssables, des métaux ordinaires qui fascinent les profanes. Ils rapportaient tout à l’homme, qui est perfectible, et en qui le plomb est réellement transmuable en or. » Le symbolisme alchimique ne s’appliquerait donc pas à la matière, mais à une ascèse intérieure. Les images représentent l’évolution du psychisme. La matière sur laquelle il faut travailler, c’est l’homme lui-même : « Tu es la matière même du Grand Œuvre » (Grillot de Givry), et la Pierre philosophale désigne le but de l’initiation : l’homme transformé. L’alchimie n’est autre chose que la purification de l’être, qui rend l’homme capable d’accéder à la suprême Connaissance : « Un homme qui, en renonçant à toute sensualité et en obéissant aveuglément à la volonté de Dieu, est parvenu à participer à l’action qu’exercent les intelligences célestes, possède par cela même la Pierre philosophale ; jamais il ne manque de rien, toutes les créatures de la terre et toutes les forces du ciel lui sont soumises…

Le processus alchimique est la transformation de soi qui permet à la divinité dormante en nous de s’éveiller et de créer sans entraves notre vie qui est supposée être une oeuvre d’art, et non une vie misérable de survie.

Lorna Johnson, une auteure américaine, a développé un outil qui nous permet d’alchimiser nos zones d’ombre et de nous libérer des conditionnements sociaux, culturels et familiaux (croyances limitantes).

Elle s’est inspiré des travaux de Carl G. Jung et de Caroline Myss sur les archétypes afin de créer son outil d’alchimie (shadow alchemy tool) qui permet de transformer nos ombres en lumière.

Nos ombres se manifestent sous forme de 4 archétypes d’impuissance ou de survie (la prostituée, l’enfant, la victime et le saboteur) et notre lumière se manifeste sous forme de 4 archétypes de puissance ou d’épanouissement (l’amoureux, le souverain, le guerrier et le magicien).

Chaque fois que quelque chose nous dérange (émotions, pensées, tensions dans le corps), ce sont les archétypes d’impuissance qui gèrent notre énergie.
Et chaque fois que nous nous sentons bien, ce sont les archétypes de puissance qui gèrent notre énergie.

L’alchimie mystique consiste à faire le travail de constamment retirer l’énergie des mains de nos archétypes d’impuissance afin de la remettre entre les mains de nos archétypes de puissance.

Avec la répétition, nous vidons le contenu de nos archétypes d’impuissance et nous créons de nouveaux chemins neuronaux dans la puissance.

Expérience une fois que vous maîtrisez l’outil d’alchimie:

– Disparition du sentiment d’être inadéquat.
– Disparition de la peur de déplaire ou de ne pas être aimé disparaît… même que le besoin d’être aimé disparaît aussi.
– Être capable de dire non quand c’est non, et de dire oui quand c’est oui.
– Disparition de la tendance à vouloir sauver les autres.
– Respect de ses limites avec grâce, et les autres les respectent aussi comme par magie… même que plus besoin de mettre ses limites.
– Disparition du besoin d’être utile pour avoir de la valeur. Pas besoin d’être utile, juste faire les choses pour le plaisir.
– Le doute et l’analyse qui paralyse disparaissent.
– Il n’y a plus grand chose qui nous dérange et notre énergie est utilisée à agir plutôt qu’à réagir.
– Paix d’esprit, calme, fluidité.
– Créativité et inspiration
– Vivre au lieu de survivre
– Être à l’aise avec le fait de ne pas connaître l’avenir. Même être dans un état d’excitation à l’idée découvrir les joyaux que l’avenir nous réserve.
– Le stress disparaît
– Euphorie
– La puissance et les ressources pour créer une vie sur-mesure sont présentes.
– Santé… to be at ease… (instead of disease)
– Contribuer à un monde conscient, en paix, épanoui et prospère.

Qui peut bénéficier de la maîtrise de l’alchimie?

Tout le monde, mais spécialement ceux qui aiment apprendre au sujet de tout ce qui permet d’élever la conscience, et qui veulent apprendre L’OUTIL qui permet la maîtrise de soi et de sa vie.

J’aime spécialement enseigner cet outil à ceux qui savent au fond d’eux qu’ils sont brillants (HP) et qu’ils pourraient exploiter davantage leur potentiel, mais qui sont souvent submergés par leurs émotions (colère, impuissance, peur) et des relations difficiles avec les autres, ce qui leur fait perdre toute leur énergie. Bref, ceux qui ont l’impression de gaspiller leur potentiel et de passer à côté de leur vie. L’alchimie libère votre potentiel et vos talents uniques.

Avis aux coachs: si vous maîtrisez l’alchimie mystique, vous ne voudrez plus travailler avec autre chose que cela. Car c’est un outil tellement simple et facile à utiliser et qui produit des résultats durables.

Plusieurs coachs, psychologues et même des psychiatres commencent à utiliser l’alchimie mystique aux États-Unis et ailleurs dans le monde, car c’est plus puissant et transformateur que tout ce qu’ils ont appris dans leurs études. En plus, cet outil rend la personne rapidement autonome dans son cheminement.

L’alchimie nous rend libre et pleinement exprimé. Et notre futur n’est plus une répétition du passé, mais devient une création constante, une oeuvre d’art.

Cliquez ici, si vous voulez devenir l’artiste de votre vie et en savoir plus sur la Maîtrise de l’alchimie mystique:

http://julieturcotte.com/alchimie-mystique/