(001) 418 265 9059 info@julieturcotte.com

Je vois tellement de personnes qui cherchent l’âme soeur dans un contexte où elles se sentent incomplètes… et dans l’espoir qu’elles vont trouver quelqu’un qui va ENFIN les compléter, qui va ENFIN leur donner ce qui leur manque !!! Qui va ENFIN leur donner de l’amour!

NE FAITES PAS ÇA! Je vous préviens: j’ai essayé et c’est souffrant!

Tout ce que vous cherchez dans une relation, c’est VOUS qui devez l’apporter:

  • Vous voulez de l’amour? Apportez de l’amour: aimez-vous et aimez l’autre tel qu’il est.
  • Vous voulez du respect? Respectez-vous et respectez l’autre.
  • Vous voulez qu’on vous aime tel.le que vous êtes, sans vouloir vous changer? Aimez-vous tel.le que vous êtes, et aimez l’autre tel qu’il est sans vouloir le changer.
  • Vous voulez de la confiance? Faites-vous confiance et faites confiance à l’autre.
  • Vous voulez de la liberté? Prenez votre liberté et laissez l’autre libre.
  • Vous voulez de la fidélité? Soyez fidèle à vous-même et soyez fidèle à l’autre.
  • Vous voulez que l’autre s’engage? Engagez-vous envers vous-même et emgagez-vous dans la relation.

À contrario, tout ce qui vous manque dans une relation, c’est VOUS qui avez oublié de l’apporter…..

J’entends tellement souvent des femmes et des hommes me dire:

« Oh Julie, j’ai tellement tellement tellement donné dans mes autres relations… mais pas de chance, je suis tombée sur des « pervers narcissiques »… je me suis épuisé.e… Dans cette nouvelle relation, je veux faire attention de ne pas trop donner. »

ERREUR!!!!!

On va se dire les vraies affaires OK?

  1. Ce n’est pas vrai que tu as tout donné dans tes ex relations. Tu as donné pour recevoir de l’amour, de l’attention, de la reconnaissance… parce que c’était des choses que tu n’arrivais pas à te donner à toi-même. Donc, en réalité, tu n’as pas VRAIMENT donné, tu voulais faire un échange: je te donne tout, et en échange tu me reconnais, tu m’aimes et tu me donnes de l’attention… bref, tu me donnes tout ce que je veux. On appelle ça du business: je te donne, tu me donnes. Et là ton business n’a pas fonctionné… parce que l’autre ne t’a jamais rien promis. Et après ça tu vas lire des blogues de psychopop et tu vas diagnostiquer l’autre de « pervers narcissique »… sans regarder à quel endroit t’étais responsable de créer ta vie.
  2. Ça fait que là, tu te dis: bon c’est fini. Cette fois-ci, je ne veux plus me faire avoir: je ne vais pas tout donner. Je vais compter ce que je donne, donc je vais lui donner, mais seulement à condition qu’il/elle me donne aussi…..

Mais comment l’autre va-t-il/elle se comporter selon toi?

Je vais te le dire…

A) Si c’est quelqu’un de sain et d’autonome affectivement… euh… au bout d’un moment, il va avoir envie de se sauver en courant. Personne n’a envie d’être en relation avec quelqu’un qui est radin, qui calcule, et qui n’est pas engagé.

B) Si c’est quelqu’un qui ne s’aime pas, il/elle va te donner, donner, donner en espérant des miettes d’amour et d’attention. Et là, ça va te «turner off» d’avoir quelqu’un qui est TROP toutte… Tu n’as pas été habitué.e à ça… c’est trop d’amour!!! Alors tu vas te poser des questions sur ta relation. Tu vas te dire que cette relation est trop facile… qu’il y a anguille sous roche. Et toi tu vas continuer de donner le minimum…

Et là TADAM!!!! Tu viens probablement de te transformer en soi-disant « pervers narcissique » aux yeux de l’autre!!!

La relation dépendant affectif/ »pervers narcissique » ou  » desperado/trou noir affectif  » comme Pascale Piquet en parle si bien dans son livre « Le syndrome de Tarzan », sont deux faces de la même pièce de monnaie.

Vous attirez à vous quelqu’un qui va nourrir votre névrose, et vous allez nourrir la sienne.

Et voilà! C’est intelligent comme ça la vie!

CONCLUSION:

Si vous voulez vivre une belle relation, donnez TOUT sans compter. Donnez tout ce que vous avez ENVIE de donner, juste parce que ça vous fait plaisir e donner, de contribuer à l’autre, que ça vous remplit de joie, et SANS RIEN ATTENDRE en retour. AIMEZ, AIMEZ, AIMEZ LIBREMENT… (et vous-même en premier).

Et si vous observez qu’il manque quelque chose dans la relation, c’est VOUS qui devez l’apporter. Arrêtez d’attendre après l’autre comme un oisillon qui attend dans le nid que la maman oiseau vienne le nourrir.

Tout ce que vous désirez dans une relation, vous devez l’apporter à vous-même en premier, et ensuite dans la relation.

Oh, il est possible que l’autre se sauve en courant aussi… car s’il/elle ne s’aime pas assez… il/elle va trouver cela insupportable de recevoir autant d’amour. Et dans ce cas, bon débarras!

Mais dans la plupart des cas, ce sera une réussite… Une relation durable et constamment en évolution, à mesure que l’amour guérit les blessures qui s’éveillent sur le chemin de la connaissance de soi en couple.