(001) 418 265 9059 info@julieturcotte.com

En cette Journée Internationale des Femmes, je veux te parler à toi Femme…

Femme… prends ta place!

Rappelle-toi qui tu es! Rappelle-toi que tu es une Donneuse de vie. Que tu sois une enfant, une adolescente, une femme, une mère ou une grand-mère, tu es une mère. Tu as commencé à apprendre à être une mère lorsque tu étais dans le ventre de ta grand-mère et de ta mère.

Si tu conçois un enfant, rappelle-toi que tu y consacres environ 400 000 minutes de ta vie, de ton temps, de ton corps… alors que ton homme n’y consacre que quelques minutes. Pendant cette période de gestation, tu te nourris te procure la terre-mère, afin de fabriquer cet enfant qui grandit dans ton ventre.

Pour donner la vie, tu as besoin de la terre, d’une terre généreuse, d’une terre en santé. Toi aussi tu as besoin de prendre soin de toi et d’être en santé. C’est la survie de l’espèce humaine qui en dépend.

Femme… que tu le veuilles ou non, ça te donne une responsabilité, une autorité naturelle, un droit de véto, en ce qui concerne les décisions qui touchent la gestion des ressources de la planète. C’est le futur de l’espèce humaine qui en dépend.

Femme, tu es une donneuse de vie. Ne tolère pas que ton fils aille tuer le fils d’une autre mère, même s’il est de couleur ou de spiritualité différente. Ne tolère pas que ta fille s’engage dans l’armée et agisse à l’encontre de son rôle de donneuse de vie. Ne tolère pas que ton fils aille violer la fille d’une autre mère ou qu’il viole notre mère, la terre, épuise ses ressources pour le profit de quelques-uns… Ne laisse pas passer ces choses, corrige-les.

Femme… rappelle-toi que la meilleure personne pour éduquer ton enfant, c’est toi. Aucun système ou programme d’éducation conçus par un système capitaliste qui prône la croissance à tout prix ne peut faire cela. Actuellement, le système actuel qui éduque tes enfants à être les employés des industries et les esclaves des banques, plutôt que de leur enseigner à être des citoyens autonomes et heureux.

Femme… rappelle-toi que tu n’as pas besoin de religion. Les religions ont été créées par l’homme, pour l’homme. Toi tu es une donneuse de vie : tu sais intuitivement ce qui est bon ou pas pour toi, pour tes enfants et pour ta famille, car tu es une mère. Reconnecte-toi à ton intuition, tu as un savoir inné de ce qui est bon. La maternité materne. Tu n’as pas besoin que quelqu’un d’autre te dise quoi faire.

Femme… reprend ton pouvoir. Nous avons besoin de toi. En ce moment, il manque la puissance du féminin pour que nous puissions être en équilibre sur la planète. En ce moment, seule la vision masculine des choses domine… et cela cause beaucoup de préjudices aux êtres humains et à la planète.

Tu as peut-être de la difficulté à te rappeler qui tu es car on t’a raconté des mensonges. On t’a dit que tu étais inférieure, que tu n’étais pas importante, que tu arrivais en deuxième. On t’a dit que tu devais te cacher, qu’il n’est pas correct de montrer ton corps ou ton visage.

Peut-être que tu as peur. Car plusieurs fois par le passé, tu as voulu reprendre ton pouvoir et faire les choses selon ton intuition, selon ce que la nature t’indiquait de faire. Et puis on t’a fait mal. On t’a intimidée et menacée. On t’a dit que si tu n’obéissais pas, on s’en prendrait à tes enfants. On t’a traité de sorcière et on t’a brûlée sur le bûcher. Heureusement, aujourd’hui on ne brûle plus les gens pour leurs idées.

Peut-être que tu as peur d’être toi, d’être sensible, d’être authentique, d’être libre, d’être belle, d’être intelligente, d’être forte, de briller, de t’épanouir, de t’habiller comme tu veux, de montrer tes plus beaux atouts. Tu ne te sens pas assez libre et en sécurité pour faire ça lorsque tu marches sur la terre en ce moment.

Femme… tu es une donneuse de vie. Soit consciente de ta valeur intrinsèque et cesse de vouloir plaire aux hommes. Tu n’as pas à leur plaire. Tu as juste à t’aimer telle que tu es, à être toi-même. La bonne personne va t’aimer telle que tu es, sans masque.

Femme… tu es une donneuse de vie. Cesse de voir les autres femmes comme des rivales et vois-les plutôt comme des soeurs. Ensemble vous êtes plus fortes, vous pouvez plus facilement vous rappeler qui vous êtes et partager votre sagesse, vos connaissances.

Femme… reprend ton pouvoir et ta place d’autorité. Lorsqu’une femme reprend son pouvoir, ce n’est pas une place où elle est en compétition avec les autres femmes, ni une place où elle domine les hommes… Lorsqu’une femme reprend son vrai pouvoir, non seulement, elle empuissance les autres femmes autour d’elle, mais elle empuissance aussi les hommes dans leur rôle de protecteurs de vie.

Par où peux-tu commencer?

Reconnecte-toi avec ta mère et remercie-la de t’avoir donné la vie, d’avoir pris soin de toi du mieux qu’elle le pouvait et de t’avoir aimé. Dis-lui combien elle est belle et combien tu l’aimes… Écoute-la, écoute sa sagesse, redonne-lui sa place d’autorité, car elle aussi l’a oublié.

Reconnecte-toi à la terre, à la nature. La nature possède toutes les réponses, passe beaucoup de temps avec elle, écoute-la! Et tu sauras quoi faire!

Reconnecte-toi à tes cycles, à tes lunes. Tes lunes te soutiendront dans ton processus, elles te donneront les bonnes informations. Si tu prends une pilule qui régule artificiellement tes cycles hormonaux, sache que ça te déconnecte de ta vraie nature, de ton ressenti, de ton intuition, et d’une tonne d’informations importantes qui te permettent de faire les justes choix. Honore tes cycles, honore la lune.

Reconnecte-toi avec les autres femmes pour partager les expériences, les connaissances, la sagesse. Crée-toi une équipe solide autour de toi, un mastermind, des femmes qui pensent comme toi et avec lesquelles tu partageras toutes ces informations.

Reconnecte-toi avec la sagesse qui te permet d’éduquer tes fils et tes filles à devenir de futurs donneuses de vie et protecteurs de vie. Apprends-leur à penser par eux-mêmes, à développer leur discernement, à être curieux, à avoir envie de s’éduquer, à être bons avec les autres et avec la terre.

Commence à t,affirmer et à donner ton point de vue surles choses qui doivent être corrigées. Déclare ta position chaque fois que tu vois que quelque chose qui ne fonctionne pas, chaque fois qu’une femme n’agit pas en donneuse de vie, et qu’un homme n’agit pas en protecteur de vie. Prend position comme une mère qui se soucie du bien-être de la communauté. Oh, tu vas probablement déplaire, mais toi tu sais que c’est pour leur bien. Toi tu vois des choses qu’ils ne voient pas.

Femme… si tu veux vraiment faire quelque chose pour la planète, pour l’avenir de l’humanité et pour la paix dans le monde, reprend ton pouvoir et ta place d’autorité…
Peu importe ce que tu as vécu ou subi. Cesse d’être une victime. Car une victime n’a pas de pouvoir… Cesse de vouloir que l’extérieur comble tes besoins. Identifies-les, et comble-les par toi-même. Demande de l’aide s’il le faut. Prends-toi en mains! Tu le peux car tu es une mère.

Cesse d’attendre qu’on te donne des droits ou qu’on te donne ta place… le droit tu l’as déjà, ta place tu l’as déjà… car tu es une donneuse de vie. Il ne te reste qu’à l’assumer.

Cesse d’en vouloir aux hommes. Cesse d’être une dominatrice, car tu contribues ainsi à perpétuer la dominance masculine. Une personne qui connaît sa valeur, ses droits et son autorité naturelle n’a pas besoin de dominer les autres.

Cesse de vouloir tout faire toute seule. On le sait que si tu le veux, tu peux être une femme et un homme en même temps. Alors arrête ça, tu ne donnes pas la possibilité aux hommes de jouer leur rôle de protecteurs de vie quand tu fais ça. Laisse-toi contribuer.

Femme… sache que lorsqu’une masse critique de femmes se seront rappelées leur rôle de donneuses de vie, nous serons prêts à voir apparaître dans le monde le premier conseil de femmes pour diriger nos nations.

Femme… aime-toi d’abord! Aime tes enfants. Aime ton homme. Aime ta nation. Prends position.

Prends ta place. Sois une déesse!!!

*** Ce texte m’a été inspiré suite aux enseignements que j’ai reçu en contact avec Stuart Myiow, fils de la dernière Mère de Clan de toute la nation Iroquoise, et représentant du Conseil Traditionnel Kanienke’haka (Mohawk). Stuart s’est donné pour mission de transmettre les enseignements de sa mère, concernant la lune, le wampum à deux voies, et la Grande Loi de la Paix.

Nous ne pouvons pas régler un problème sur le même niveau de conscience qui a créé le problème. S’il existe une chance de pouvoir sauver la planète et l’humanité, c’est en écoutant les peuples originaires des conseils traditionnels, qui détiennent les connaissances qui permettent de gérer les ressources de la planète et de vivre en paix. Et ça va nous demander d’être humbles et d’être enseignables, d’avouer qu’on ne sait pas comment.

Pour en savoir plus ou pour contribuer à la diffusion de ces enseignements, visitez le site web de la Great Peace Organization

 

https://www.greatpeaceorg.com/fr/contribuez

 

Vous pouvez également vous procurer le livre Paroles de Paix en Terre Autochtone de Guylaine Cliche

 

http://www.editions-homme.com/paroles-paix-en-terre-autochtone/guylaine-cliche/livre/9782890448797