(001) 418 265 9059 info@julieturcotte.com
La semaine dernière, j’ai assisté aux enseignements de Stuart Myiow, amérindien, fils de la dernière Mère de Clan du Clan du Loup, porte-parole de la Maison Longue et du Conseil Traditionnel Kanienkehaka (Mohawk) à Kahnawake, au sujet, de la Grande Loi de la Paix, du Traité Wampum à deux voie, de la matrilinéarité et du respect de l’ordre des choses en cohérence avec la nature et la Terre-Mère. Ces enseignements m’aident à me reconnecter à moi-même, à ma puissance, et à ma vraie nature de donneuse de vie et de répandeuse d’amour sur terre. Cette nouvelle conscience m’aide à empuissancer non seulement les femmes, mais aussi les hommes autour de moi!

Stuart Myiow ouvre et ferme chaque cérémonie ou conférence de cette manière… afin de dire les choses qui doivent être dites avant toutes choses:

«   Je remercie la Femme-Ciel, Celle qui nous donne notre Esprit.
Je remercie la Grand-Mère Lune, Celle qui influence tous les fluides sur la planète, Celle qui nous donne notre Sang.
Je remercie la Terre-Mère, Celle qui nous donne notre corps et nous nourrit.
Et je remercie toutes les Femmes de la terre, de la plus petite fille, à la plus aînée des Grand-Mères, car ce sont les donneuses de vie.  »

Ces enseignements me font réaliser qu’il est grand temps de rétablir l’autorité des femmes sur terre: l’autorité des Donneuses de vie, qui réveillent les Protecteurs de vie (les Hommes) à commencer à exercer leur rôle sur la planète: protéger la vie et le futur des générations. L’autorité des Donneuses de vie n’est pas une autorité d’homme comme celle que l’on voit chez certaines femmes au pouvoir. Ce n’est pas une autorité qui divise, qui écrase les hommes ou qui crée de la compétition entre les femmes. C’est une autorité féminine, qui respecte l’ordre des choses, qui aime, qui adoucit, qui nourrit, qui soigne, qui unit…

 
Ces enseignements sont selon moi l’une des clés, sinon LA clé vers le niveau de conscience des générations futures qui nous permettra de préserver l’espèce humaine sur terre. Car on ne peut pas se le cacher… le problème n’est pas tant que nous polluons la Terre, le problème c’est que nous polluons notre eau, nos sols, notre nourriture, notre air, notre relation à nous-mêmes et aux autres au nom d’un soi-disant «bonheur» qui n’en n’est même pas un.

Au début de la séance, Stuart a posé deux simples questions et a demandé aux gens de lever la main en signe de oui:

1. Qui ici veut détruire notre Terre-Mère? (Personne ne lève la main)
2. Qui ici est en train de détruire notre Terre-Mère par ses gestes quotidiens? (Tout le monde lève la main, y compris Stuart)

« Apparemment, vous n’êtes pas en contrôle de votre corps. Car une personne en contrôle de son corps agirait avec intégrité. Alors, si vous n’êtes pas en contrôle de votre corps, alors qui le contrôle?»

Et puis il a commencé à nous parler de l’archétype de l’homme blanc et de la dominance masculine… qui détruit tout. Il nous a expliqué comment nous sommes programmés en tant qu’hommes, mais aussi en tant que femmes par cette dominance masculine…

 
Nous sommes en train de nous suicider collectivement… et le pire, c’est que nous le savons tous. Si nous ne nous en occupons pas, c’est parce que nous sommes tous en survie, trop occupés à sauver notre peau chaque jour… chacun pour soi… peu importe le montant dans notre compte en banque. Mère Nature ne laisserait pas ses enfants la détruire sans rien faire. Si ce n’est pas la maladie ou un virus qui va nous anéantir, ce sera la guerre, ou la famine, ou les cataclysmes… Aucune nouvelle technologie que l’homme va inventer pour contrôler les problèmes ne va fonctionner… puisqu’il est impossible de régler un problème, avec le même niveau de conscience qui l’a créé.

Il y aurait tant à dire sur le sujet… Mais s’il y a une chose à retenir, c’est que nous ne sommes pas en contrôle de notre vie et de nos gestes.
Pour rectifier les choses, nous devons changer de niveau de conscience, et agir en cohérence avec l’ordre des choses.

 
Je conseille à tous d’écouter les enseignements de la Maison Longue. Ils mènent au niveau de conscience qui selon moi, peut nous déprogrammer de la survie, et nous permettre d’agir en intégrité et de façon à faire une réelle différence dans le monde.

Skennen Koha

 
Il y a une rencontre Zoom en vidéoconférence chaque mercredi 19h00 au Québec (1h00 am le jeudi matin heure de Paris) qu’on peut réécouter en rediffusion

>>> Zoom:  https://zoom.us/j/4403647610
>>> Rediffusion: https://www.facebook.com/longhouse.stuartmyiow