(001) 418 265 9059 info@julieturcotte.com

Je vois beaucoup d’articles circuler ces temps-ci à propos du pardon…
Je vois des expressions comme par exemple «j’ai pardonné mais je n’oublierai pas», «j’ai pardonné, mais pas question de le revoir».
Je ressens qu’il y a encore de la culpabilité/culpabilisation dans ces discours… et pour moi, il n’y a pas de pardon tant qu’il y a une accusation (de la situation, de soi, ou de l’autre), tant qu’on dit qu’il y a quelque chose de «pas correct».

Le vrai pardon est un CHOIX:

C’est de faire le CHOIX D’ÊTRE COMPLET AVEC LE PASSÉ… c’est de dire ce qui est arrivé est arrivé (peu importe ce qui est arrivé), et ce qui n’est pas arrivé n’est pas arrivé. C’est de passer à autre chose et de créer sa vie à partir d’une page blanche. Qu’ai-je envie de vivre à partir d’aujourd’hui? Quel est le premier pas?

C’est de faire le CHOIX DE VIVRE DANS LE PRÉSENT… c’est de faire le choix puissant de dire « à partir de maintenant je refuse d’utiliser quelque élément du passé pour m’en vouloir, en vouloir à l’autre, me positionner en victime, et me créer une vie de merde.

C’est de faire le CHOIX DE SE PARDONNER de s’être créé une vie infernale pendant tout le temps qu’on a refusé de pardonner.

Et l’étape finale du pardon, c’est de faire le CHOIX DE SE PARDONNER d’en avoir voulu à l’autre, et de lui avoir fait du mal (si tel est le cas).

Le vrai pardon nous rend libre, soi-même et les autres…
On se libère soi-même, nos ancêtres, ainsi que les générations futures…