(001) 418 265 9059 info@julieturcotte.com

QU’EST-CE QU’UNE CRISE DE GUÉRISON?

La crise de la guérison est la façon dont opère le corps pour se régénérer et retrouver son équilibre. Il faut beaucoup d’énergie au corps pour produire une crise de guérison : ça prend l’activité des cellules sanguines et le pouvoir de la structure des tissus. Il lui faut aussi une bonne réserve d’énergie pour passer à travers une crise de guérison et le corps ne la provoquera pas s’il n’est pas capable de la mener à terme.

On ne peut doter le corps d’une nouvelle fondation sans d’abord nettoyer les tissus, un processus qui n’est pas toujours agréable. Les réactions à ce nettoyage sont des ajustements que va faire le corps afin de conserver ses capacités.

Si vous commencez à voir tous vos symptômes physiques comme des crises de guérison et que vous aidez votre corps à passer au travers, au lieu de vous employer à les combattre et à les supprimer, vous augmenterez peu à peu votre potentiel santé, votre niveau d’énergie et vos capacités physiques et intellectuelles!

Ce changement de façon de voir les choses pourrait bien avoir un impact positif sur votre vie et sur la façon dont vous vivrez le reste de vos jours!

………………………………………………………………….

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ MÉDICALE
*** Veuillez prendre note que ces informations proviennent de mes propres recherches et de mon expérience personnelle de guérison. D’aucune manière, ces renseignements ne constituent une recommandation de traitement (préventif ou curatif), une ordonnance ou un diagnostic ni ne doivent être considérés comme tels. Le contenu du présent document est fourni exclusivement à titre d’information. Consultez toujours votre médecin ou un professionnel de la santé qualifié si vous avez des questions au sujet d’un problème médical. Tenez toujours compte de l’avis des professionnels de la santé, et ne tardez jamais à solliciter l’aide de ces personnes. Chaque situation est unique et les conseils généraux divulgués dans ce document ne s’appliquent peut-être pas à vous.

En cas de malaise important ou de maladie, consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé qui sera en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

Bien que je procède avec prudence et diligence concernant l’exactitude de ces renseignements, je n’assumerai aucune responsabilité quant aux conséquences que pourrait avoir l’utilisation de ces renseignements.

………………………………………………………………….

L’HOMÉOSTASIE

Le corps exécute un grand nombre de fonctions différentes tout aussi importantes les unes que les autres afin de se maintenir en vie ; il ne peut survivre sans le maintien ou la restauration de l’équilibre homéostatique. L’homéostasie veut dire que la composition chimique, le volume et certaines caractéristiques du sang et du liquide interstitiel (liquide entre les cellules) doivent demeurer constants et dans des limites bien définies. Tout ce qui menace cet équilibre entraîne un mauvais fonctionnement des organes et mène progressivement à l’apparition de symptômes. On peut donc conclure que la maladie est l’expression d’un déséquilibre de l’homéostasie et que la guérison marque le rétablissement de cet équilibre. Le Docteur Bernard Jensen, dans son ouvrage intitulé The Science and Practice of Iridology, affirme qu’une ou plusieurs crises de guérison sont nécessaires au recouvrement de la santé. Selon lui, un refroidissement, une grippe ou une fièvre est un moyen que le corps utilise pour se détoxifier, donc pour retrouver la santé. Il ajoute que de nos jours, la médecine conventionnelle et les compagnies pharmaceutiques ont trouvé le moyen d’éliminer les symptômes de la plupart des maladies courantes ; cependant, nous développons de plus en plus de maladies chroniques et de cancers. Les gens vivent plus longtemps certes, mais ils sont de plus en plus malades.

Il faut dire aussi que la vie dans les temps nouveaux est très exigeante pour le système nerveux et le corps physique. La recrudescence des maladies chroniques et des états dépressifs n’est que le reflet chez la population d’une hygiène de vie incompatible avec la santé et d’un grand besoin de responsabilisation de la part des patients mais SURTOUT des autorités sanitaires et des praticiens de santé.

Comprendre une fois pour toutes les lois de la nature, les accepter et s’y conformer ne peut que conduire vers la santé get une belle qualité de vie!

LES CAUSES DE LA MALADIE

Le stress chronique, causé par des croyances limitantes au sujet de la vie, et une hygiène de vie incompatible avec la santé sont en grande partie responsables de l’apparition du déséquilibre de l’homéostasie dans le corps, de maladies, syndromes ou symptômes chroniques. Le stress chronique est l’un des plus grands facteurs d’accumulation de toxines dans le corps car il nous empêche d’atteindre l’état de relaxation nécessaire à détoxification et à la régénération des tissus (système nerveux en mode parasympathique). S’il y a une pile de déchets accumulés, le système immunitaire peut décider que le temps est venu pour un nettoyage. Il peut alors provoquer une grippe, soit quelque autre décharge de mucus pour faire partir l’obstruction. Il fait d’abord appel à une armée de bactéries pour qu’elles l’aident à se débarrasser de cette matière. Ainsi, une infection est toujours une tentative du corps pour composter ses déchets… comme cela se passe dans la nature.

Durant une crise de guérison, beaucoup de toxines peuvent être évacuées des tissus vers les vaisseaux sanguins et le système lymphatique afin d’être éliminées.

SYMPTÔMES DÉSAGRÉABLES QUI PEUVENT APPARAÎTRE LORS D’UNE CRISE DE GUÉRISON:

  • Un état de fatigue général, la léthargie ;
  • Des malaises et des douleurs comme des maux de tête ;
  • De l’inflammation, un mal de dos, au nerf sciatique ou aux articulations, etc… ;
  • Une transpiration soudaine, des suées nocturnes, une mauvaise odeur corporelle ;
  • Une recrudescence de boutons d’acné ou de toutes sortes d’éruptions cutanées ;
  • Une envie fréquente d’uriner, de la diarrhée ou de la constipation ;
  • De la fièvre ou une sensation de froid ;
  • Un arrêt temporaire des menstruations ou un déclin du désir sexuel ;
  • De l’irritabilité mentale, des rêves agités, une humeur dépressive ;
  • Des symptômes exacerbés mais de courte durée ;
  • Des infections virales ou bactériennes aigües ;
  • Des ganglions gonflés
  • L,ensemble de symptômes qu’on nomme «crise de côlon irritable»

Durant la crise de guérison, le corps va ramener les vieilles maladies en ordre inverse, surtout quand ces maladies ont été enrayées à l’aide de médicaments. C’est comme si on voyait un film à reculons. Toutefois, le processus d’élimination ramène de vieux problèmes d’une façon telle que quelqu’un peut facilement être inspiré à vivre une vie totalement différente pour ainsi en finir avec une vieille façon de vivre.

La crise de guérison fait voir différemment le processus de la maladie dans le sens où l’on peut considérer que c’est une bénédiction pour le corps au lieu d’une malédiction. Même si les manifestations peuvent ressembler à la maladie, une crise de guérison vient directement d’une accumulation d’énergie pour le corps et c’est le pouvoir actif de la guérison qui aide la personne à passer au travers.

La personne moyenne vivra une crise de guérison durant les 3 premiers mois du retour à une hygiène de vie compatible avec la santé ; pour d’autres, ça peut prendre jusqu’à 1 an. Un enfant vivra des crises de guérison beaucoup plus aigües et rapides qu’une personne d’âge mûr. Quelques fois, il faut plus d’une crise pour en arriver à une guérison complète. Ça prend de 3 à 4 mois pour que le processus de guérison aille plus en profondeur. Il commence à retirer des débris des espaces intercellulaires et souvent une nouvelle manifestation de symptômes de décharge sera remarquée. Après la période initiale de 3 à 4 mois, il peut encore y avoir quelques décharges, à intervalles plus ou moins réguliers, s’échelonnant sur une période de 6 mois à 1 an. Chaque crise de guérison est suivie par une augmentation de vitalité et un sentiment de mieux-être.

COMMENT PASSER À TRAVERS UNE CRISE DE GUÉRISON?

Une crise de guérison doit nécessairement être vécue pour être efficace. Il est préférable qu’elle soit douce et graduelle. Souvent ce sont plusieurs années d’erreurs qui ont conduit à une maladie chronique. Il faut donc donner à votre corps le temps nécessaire pour retrouver la santé. Le corps a besoin de beaucoup d’énergie pour se détoxifier et revenir à la santé. Puisque le corps tout entier est sollicité pour cet effort, il est nécessaire que vous préserviez votre énergie tout au long du processus de guérison. Le processus de détoxification implique tous les organes d’élimination : système lymphatique, intestins, reins, poumons, peau, menstruations etc. Il faut donc éviter de surcharger ces organes.

TRUCS POUR FACILITER LE PROCESSUS

  • Un repos complet Dormez autant que possible avec une bonne aération. Lorsque le corps lutte contre une maladie, l’idéal est de dormir de 10 à 12h quotidiennement. Cela permet au processus de guérison de s’accélérer puisque l’énergie n’est pas utilisée pour d’autres fonctions comme la pensée ou la digestion. Le sommeil est également essentiel pour réduire le stress qui cause l’inflammation et freine le processus de réparation.
  • Buvez beaucoup d’eau pure. Hydratez votre corps en buvant beaucoup d’eau, mais de petites quantités à la fois (ex. 50 à 100ml d’eau toutes les 15 minutes). Cela favorise le processus d’élimination des toxines. L’eau débarrasse les organes des substances qui causent l’inflammation et soutient le système lymphatique dans son travail d’élimination.
  • Mangez légèrement et sainement en limitant toute nourriture d’origine animale, les gras, les produits laitiers, le sucre et la nourriture raffinée.
  • Consommez des aliments riches en soufre (ail, oignon, choux, asperges, navet, radis, cresson, poireau, noix, poissons, œufs) qui aident à booster le glutathion, un antioxydant naturel du corps. Ils contiennent également de la quercétine qui en combinaison avec les propriétés du soufre, réduit l’inflammation, augmente la détoxification, et diminue la quantité d’endotoxines en circulation dans les tissus et dans la circulation sanguine. Mangez ces aliments quotidiennement.
  • Faites-vous des bouillons d’os préparé si possible à partir d’animaux biologiques pour supplémenter votre corps en acides aminés comme la glycine et la proline qui aident à combattre les infections bactériennes. Vous pouvez également vous faire des bouillons de légumes qui sont riches en magnésium et en vitamine D, et qui sont très utiles au processus de guérison. Utilisez du curcuma et du magnésium afin d’aider le corps dans son processus.
  • Utilisez des plantes amères comme le gingembre, le chardon-marie, la coriandre fraîche et l’artichaut pour réduire le taux de sucre sanguin et diminuer les symptômes d’inflammation. Ces herbes nettoient le système digestif, stimulent la vésicule biliaire et les reins et améliorent les processus de détoxification.
  • Utilisez des probiotiques ou des aliments fermentés comme la choucroute, le kimchi ou le miso. Ils supporteront votre flore intestinale et stimuleront une réponse immunitaire adéquate.
  • Utilisez du vinaigre de cidre de pomme ou du citron frais pressé dans 250 ml d’eau chaude le matin afin de booster votre système immunitaire et de favoriser votre flore bactérienne.
  • Faites des exercices légers afin d’aider la circulation et l’élimination des toxines. Marche, natation, yoga, tai chi, trempoline, les exercices d’étirement et de respiration sont très recommandés.
  • Gardez-vous au chaud et évitez les températures extrêmes, votre corps ayant besoin de toute son énergie pour le processus de guérison.
  • Allez prendre des marches dehors, allez en nature, aérez vos poumons, prenez un peu de soleil.

CYCLE DE GUÉRISON ET ÉVOLUTION DES SYMPTÔMES DANS LE TEMPS

Les symptômes s’estomperont progressivement à chaque crise de guérison. La santé s’installera au fur et à mesure que les changements énergétiques seront intégrés chez la personne.

Les symptômes pourront revenir en partie, mais ils seront moins intenses qu’auparavant. Parfois, vous ne verrez pas de changements importants dans les symptômes car la guérison se fera d’abord de l’intérieur (ex. organes vitaux en premier). Par la suite, les symptômes s’estomperont peu à peu pour finir par disparaître. Cela prend de la confiance en soi, en son corps et en la vie, et de la patience.

CRISE DE GUÉRISON SUITE À UN SOIN ÉNERGÉTIQUE OU AUTRE

Une crise de guérison peut être activée par une thérapie, une prise de conscience, un soin physique ou un soin énergétique. Notre corps physique va libérer les toxines accumulées et va ré-encoder l’information dans nos cellules. Dans certains cas, des émotions très profondément refoulées pourraient revenir à la surface suite à une séance thérapeutique (crise de guérison émotionnelle).

Elle n’est pas systématique et peut être variable d’un individu à l’autre. La crise de guérison peut grandement dérouter la personne non avertie et peut donner lieu à des «nuits noires de l’âme». Il est important de savoir que ce n’est qu’un acte de «purification» du corps et que c’est temporaire.

Le schéma d’information du corps, qui garde trace de tout ce qui nous arrive dans notre vie (mémoire cellulaire), va être modifié. Par conséquent, l’information au niveau de nos cellules et particulièrement là où elle s’était « cristallisée » va être libérée, soit au travers du renouvellement cellulaire naturel, soit en modifiant l’information dans la cellule ce qui peut parfois être douloureux car cela vient réécrire l’information dans la cellule.

Par exemple, en cas de maladies ou de douleurs chroniques, la crise de guérison peut « réveiller » des douleurs émotionnelles du passé que l’on croyait résolues : ce sera l’occasion pour le corps de se guérir d’une façon permanente.

Il n’y a aucune crainte à avoir, juste à prendre conscience que le corps travaille à sa guérison en remplaçant des tissus « anciens » par des tissus « neufs ». Les réactions autant physiques qu’émotionnelle ou mentales qui peuvent découler d’une crise de guérison indiquent généralement qu’un travail profond est en cours.

Il est à noter que c’est souvent au travers de « nos voies d’expressions » habituelles que la crise de guérison s’exprime, ainsi si vous êtes particulièrement solide au niveau des poumons, il y a de fortes probabilités que ce soit par vos poumons que s’exprime la crise de guérison. Les habitués des grippes, rhumes, gastro entérite, règles douloureuses… ont de grandes chances de voir « s’exprimer » les modifications de leur schéma d’information au travers de ces voies, puisque c’est par ces dernières que leur « corps » exprimaient les blocages émotionnels.

Les réactions suite à une crise de guérison peuvent être légères ou sévères en fonction de ce qui a été «lâché», dans tous les cas il s’agit d’un signe positif, comme d’une mise à jour du « logiciel » et du « disque dur » du corps, au final une purification.

La crise de guérison est un état transitoire pendant lequel le corps travaille à sa guérison. Il faut en prendre conscience, ne pas la redouter, simplement faire confiance, être patient et être à l’écoute de soi.