(001) 418-265-9059 info@julieturcotte.com

[Tranche de vie] Lorsque j’étais jeune adulte, je ne me connaissais pas beaucoup, et lorsque fût venu le temps de faire un choix de carrière, j’ai fait comme tout le monde et j’ai consulté le conseiller en orientation de mon école. Après avoir répondu à quelques questionnaires, il s’est avéré que le métier qui me convenait le plus — en tenant compte du marché — était soit inhalothérapeute, soit technologiste médicale!!! À cette époque, je ne me suis pas trop posé de question et j’ai fait ce que le conseiller m’a dit de faire. Incroyable non?!

Bien des années plus tard, j’ai réalisé que je n’étais pas heureuse à mon travail et que je n’étais pas sur mon X, c’est-à-dire que je ne me sentais pas du tout à ma place. Je savais que je pouvais tellement mieux utiliser ma créativité. Un bon indicateur de mon mal-être, c’est que lorsque j’étais en vacances, je me sentais souvent triste à l’idée de revenir travailler. Mais j’essayais de me raisonner en me disant que c’est normal de ne pas aimer son travail et que tout le monde vit ça, qu’il faut bien payer les comptes, etc., etc. Vous savez de quoi je parle hein?

Donc, je savais que j’étais consciente que je n’étais pas sur mon X et ça me faisait vivre beaucoup d’émotions. D’un côté, je me culpabilisais de continuer un travail qui ne m’allait pas, et d’un autre, je me culpabilisais de ne rien changer à la situation. Et puis un jour, mon corps m’a parlé : je suis devenue très souffrante… physiquement et psychologiquement. Je me suis rendue si loin dans la souffrance que j’ai même voulu en finir… jusqu’à ce que je décide que c’était assez! Soit ça se termine là, soit je me crée une belle vie! Point final!

Et j’ai commencé à chérir le rêve de me guérir complètement, et d’avoir un emploi du temps que j’aime tellement, au point où j’ai hâte de revenir de vacances pour recommencer à travailler. Un emploi du temps dont je n’aurai pas envie de prendre ma retraite. Fini les moments en vacances… les pieds dans le sable, où j’ai un coup au ventre à la pensée que je devrai recommencer à travailler dans 2 jours, et que mes prochaines vacances n’ont lieu que dans 5 mois!!! Fini les moments où je compte le nombre d’années qu’il me reste « à faire » — comme une prisonnière — avant de prendre ma retraite. Fini!!! Je ne veux plus vivre tout ça!

Et puis je me suis accrochée à ce rêve! En fait, c’est devenu ma raison de vivre…

Aujourd’hui, 7 ans plus tard, je peux dire que j’ai réalisé mon rêve! Ma vie est complètement différente! Au moment où j’écris ces lignes, je reviens tout juste de vacances et je suis excitée à l’idée de reprendre mes activités! Lorsque j’étais en vacances cette fois-ci, c’était totalement différent! Quand je pensais à mon travail, je me sentais vraiment excitée à l’idée de le reprendre! Tout de suite, ma créativité se remettait en branle!

C’est que suis une passionnée du développement personnel et du potentiel humain, et c’est tellement un honneur pour moi d’exercer un métier où j’aide les gens à devenir plus conscients, à s’aimer davantage et à reprendre le pouvoir sur leur vie. Wow, quel bel emploi du temps! Et quel apprentissage pour moi-même également!

Je suis remplie de gratitude et je suis reconnaissante surtout parce que tout s’est toujours placé dans ma vie depuis cette décision, pour que je puisse faire ce que j’aime le plus!

Bien sûr, ça n’a pas toujours été facile. Il y a eu des hauts et des bas, des moments d’incertitude et j’ai rencontré beaucoup de peurs : peur de manquer d’argent, peur d’être trop vieille pour changer de carrière, peur des « qu’en-dira-t’ on », peur de ne pas réussir, etc., etc. Mais chaque fois que je lâchais prise, tout s’arrangeait! L’Univers nous soutient toujours lorsque nous faisons ce que nous aimons et ce qui nous rend enthousiastes!

Si vous n’aimez pas votre travail actuel — dans lequel vous passez vraiment beaucoup de temps de votre vie, n’est-ce pas? — et que vous êtes souvent triste à l’idée de revenir de vacances, alors commencez à penser à transformer cela. Vous n’allez pas continuer comme ça pendant les 15 prochaines années en vous disant que c’est ça la vie? Que tout le monde vit ça? Qu’il faut bien de l’argent pour vivre!

Vous n’êtes pas non plus obligé de remettre votre démission demain matin, mais vous pouvez commencer à poser certaines actions, à faire des recherches, à mettre une stratégie en place. Le monde a besoin de vous, de votre talent unique! Ayez le feu dans les yeux! Aimez ce que vous faites et faites ce que vous aimez! Et surtout, demandez à l’Univers de vous aider!

Si vous êtes sur votre X, soyez assuré que l’Univers vous soutiendra toujours!